[ Retour ]

 
  L’attribution de titres-restaurant aux salariés permet de répondre d’une manière économique à l’obligation légale de prise en charge de la restauration de leur personnel tout en répondant aux souhaits des salariés quant au choix du lieu et des conditions de restauration.
 
 
 
 
Un procédé économique de prise en charge de la restauration salariale : le recours au titre-restaurant n’exige aucun aménagement de locaux ni d’investissement particulier. Son fonctionnement s’intègre dans la gestion des salaires du personnel.

Un moyen de répondre aux souhaits des salariés quelle que soit la taille de l’entreprise : valable dans toutes les entreprises à partir de 1 salarié.

Parmi toutes les formes de restauration d’entreprise, c’est le seul moyen permettant une parfaite maîtrise budgétaire. Le coût de la participation de l’employeur au titre-restaurant est prévisible : l’employeur prend à sa charge de 50% à 60% de la valeur faciale des titres accordés à son personnel.

Une exonération de charges sociales et fiscales :
si elle reste dans les limites imposées par la loi, à hauteur de 4,89 € par titre (cette économie pour l’employeur peut s’élever jusqu’à 506 € par an et par salarié). En cas de dépassement de ce plafond, la part excédentaire donne lieu à réintégration dans l’assiette de calcul des cotisations sociales de l’entreprise.

Un facteur de motivation pour des salariés : complément de revenu significatif pour les employés, le titre-restaurant est un des seuls avantages sociaux dont ils peuvent bénéficier immédiatement. De plus, il leur offre la possibilité de profiter pleinement d’une vraie pause déjeuner et de détente.


[
Haut de page ]

CNTR.fr, le site de la Commission Nationale des Titres Restaurant, vous informe sur le rôle de la Commission,
la législation des titres restaurants, leur mécanisme, les avantages qu’’ils apportent aux employeurs, aux
employés et aux restaurateurs. Retrouvez également l’’actualité de la CNTR et des liens vers les sites partenaires.